Les trois meilleurs conseils pour les achats agricoles

Les trois meilleurs conseils pour les achats agricoles

 

Les trois meilleurs conseils pour l’achat d’équipements agricoles 

1. L’achat groupé

L’achat groupé, également connu sous le nom d’alliances ou de coentreprises, est un concept dans le monde des affaires qui continue à gagner en crédibilité dans l’agriculture. C’est le cas lorsque plusieurs agriculteurs d’une même région se sont regroupés pour acheter une plus grosse pièce d’équipement, plus de terres ou de nouvelles technologies. Cette collaboration peut aussi aider les agriculteurs à accéder à des éléments intangibles tel que des compétences spécialisées en gestion. Pour vous aider à financer vos projets agricoles communs, le Compte Approvisionnement Agricole Varois vous accompagne et met à votre disposition ses services d’aide, d’achats et de conseils spécialisés. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du CAAV.

 

2. Groupes consultatifs de pairs

Les groupes consultatifs de pairs peuvent aussi aider les agriculteurs à prendre des décisions d’achat judicieuses. Ces groupes sont généralement composés de 8 à 12 agriculteurs experts dans leur domaine, qui ne sont pas en concurrence les uns avec les autres, dans le but de partager leurs connaissances. C’est comme créer votre propre conseil, mais ce n’est pas aussi formel. Il n’y a pas de responsabilité fiduciaire et au lieu d’avoir une autorité dirigeante, vous nommez un animateur pour diriger la discussion. À l’heure actuelle, les groupes consultatifs en matière de technologie gagnent en popularité. Les agriculteurs peuvent se renseigner sur les nouveaux produits technologiques disponibles sur le marché, car les membres se réunissent pour discuter des logiciels qu’ils ont achetés ou des produits qu’ils envisagent. Les membres de ces groupes consultatifs de pairs sont soigneusement choisis en fonction de leurs intérêts, de leurs capacités et de leur fiabilité. La véritable valeur de ces groupes est d’obtenir une grande variété de points de vue. Suis-je le seul à avoir ce problème ou y a-t-il une manière différente dont je pourrais l’aborder ?

 

3. Gestion des processus

Le troisième conseil pour améliorer l’agriculture est l’utilisation de la gestion des processus. Chaque processus ou produit est évalué en fonction de sa capacité à augmenter la production, à améliorer la qualité, à rationaliser les opérations ou à gagner du temps. Ce concept est également utilisé en génie industriel, bien qu’il soit généralement connu sous d’autres noms tels que la gestion de la qualité totale, la fabrication allégée ou le tableau de bord équilibré. Définir ce que fait l’exploitation agricole et quelles responsabilités sont attribuées à chaque personne est la première étape de la gestion des processus et est connu sous le nom de ” cartographie des processus “. Une fois qu’un processus est défini, les utilisateurs peuvent déterminer comment il peut être réalisé plus efficacement. Cela peut par ailleurs être utilisé pour déterminer quand une nouvelle technologie ou un nouveau produit serait un bon investissement. Enfin, la gestion des processus n’est pas une activité ponctuelle. Au fur et à mesure que les circonstances changent et que de nouveaux produits deviennent disponibles, les procédures doivent être mises à jour régulièrement pour déterminer si ces technologies pourraient améliorer la qualité, éliminer des étapes ou réduire le temps.